Casse de la BnF, processus de titularisation Sauvadet, retraites… Discutons-en ensemble (17/10/2013)

Section de la Bibliothèque nationale de France

Local syndical Tolbiac, T4, A2, poste : 49.24, messagerie : sud@bnf.fr

 

Depuis plusieurs années, la BnF connaît une série d’attaques, dans le cadre de la Révision Générale des Politiques Publiques, puis cette année de la Modernisation de l’Action Publique, dont les conséquences négatives concernent tous les sites. Cela impacte aussi bien les conditions de travail des agents, leurs métiers, que les missions de la BnF ou les services offerts aux usagers-ères.

Aujourd’hui, nous voyons le résultat de cette casse de la BnF :

  • Perte postes massives et pression sur les équipes de travail.

  • Précarité accrue.

  • Baisse du budget de la BnF et donc des financements pour la conservation, les acquisitions, etc…

  • Marchandisation de la BnF, de ses collections (avec la filiale BnF-Partenariats), de ses locaux.

  • Remise en cause de nos missions.

Mais face à cette destruction de notre service public, une mobilisation s’est mise en place à la BnF, avec deux journées de grève au mois de juin dernier. Il faut maintenant poursuivre cette action, alors que les annonces pour le budget du ministère de la Culture pour l’année 2014 sont très inquiétantes.

Dans le même temps, le processus de titularisation des agents contractuel-le-s prévu par la loi Sauvadet de mars 2012 est en train d’être mis en œuvre. Cette une vraie possibilité pour les agents éligibles de devenir fonctionnaires, mais le processus d’inscription aux concours réservés, le type d’épreuves, les choix de spécialité à faire, la nomination après la titularisation, posent beaucoup de questions. Il faut pouvoir disposer d’une information complète pour prendre les décisions en connaissance de cause.

Mais nous n’oublions pas aussi tous/toutes les agents contractuel-le-s, en particulier vacataires, qui sont exclu-e-s de manière injuste de ce processus de titularisation. Il faut donc mettre en place un nouveau et véritable plan de titularisation pour ces collègues.

Enfin, il y a aussi de graves problèmes qui dépassent le cadre de la BnF mais qui touchent directement ses agents, comme le gel du point d’indice ou une nouvelle contre-réforme contre nos droits à la retraite.

Afin de débattre ensemble de tout cela, la section SUD Culture de la BnF organise une réunion d’information syndicale sur le site de Bussy-Saint-Georges le :

JEUDI 17 OCTOBRE à 10H00

A L’AUDITORIUM DE BUSSY

Vous disposez d’une autorisation d’absence d’une heure sur votre temps de travail pour assister à cette réunion (décret du 28 mai 1982).

Publicités