Pour une BnF mobilisée contre la Loi Travail et gagner sur nos revendications locales, organisons-nous !

Malgré quelques avancées, le compte n’y est toujours pas. Contre la précarité et les sous-effectifs à la BnF, maintenons la pression !

La première réunion de négociation avec la direction lundi 30 mai a permis d’avancer sur certaines revendications : passage et embauche en CDI pour les « vacataires » sur besoins permanents mis en place au 1er octobre ; accord de principe pour la comptabilisation intégrale du temps de travail dans GTA ; appel de la liste complémentaire de magasiniers/ères en 2 fois entre septembre et la fin du 1er semestre 2017. Cependant, les propositions de la direction concernant le passage à 110h des « vacataires » restent très insuffisantes avec une très large majorité de collègues en ayant fait la demande qui sont toujours exclu-e-s de la mesure. De même, la BnF ne s’est toujours pas engagée sur l’arrêt des suppressions de postes en 2017 et 2018.

Dégradation des conditions de travail, banalisation de la souffrance au travail, précarité structurelle, plannings de service public tendus… Vacataires comme titulaires, tous/tes ensemble ne lâchons rien et imposons nos revendications !

► Loi Travail, casse sociale ! Mobilisons-nous à la BnF pour participer à la grande journée de grève et de manifestation du 14 juin !

La mobilisation contre la Loi dite « Travail » depuis plusieurs mois ne faiblit pas, au contraire. A la BnF, plusieurs des journées de grève du mois de mars, d’avril et de mai ont été bien suivies, avec de nombreux/ses grévistes. Le gouvernement s’obstine mais ce projet de loi reste toujours un projet de régression sociale non négociable.
Inversion de la hiérarchie des normes dans les entreprises (avec des accords locaux primant sur les accords de branche et la loi), accentuation sans merci de la précarité, de la flexibilité, du temps de travail, facilitation des licenciements, affaiblissement de la médecine du travail ne seront jamais pour nous un projet de société !

Aujourd’hui le secteur privé demain le secteur public ! Tous/tes ensemble exigeons le retrait du projet de loi et mobilisons-nous pour gagner de nouveaux droits !

Assemblée Générale
des personnels de la BnF
mercredi 08 juin à 12h30
devant l’entrée de la cantine (Tolbiac)

Publicités