Victoire pour les agent-e-s contractuel-le-s à temps incomplet du musée Guimet sur leurs revendications !

JEUDI 29 SEPTEMBRE 2016 – GREVE SUSPENDUE : Les négociations de la semaine ont apporté
des avancées plus que significatives !

· PASSAGE A 70% DES CONTRACTUELS A TEMPS INCOMPLET
· INDICIARISATION et RECLASSEMENT DE TOUS LES CONTRACTUELS

 
CE QU’IL S’EST PASSÉ :

– Le projet bloqué a été examiné, à la demande des syndicats CGT et SUD de Guimet, au Comité Technique Ministériel du 27 septembre. Une représentante de l’intersyndicale Guimet était présente pour défendre nos revendications.
L’ensemble des représentants du personnel présents a bataillé pour que nous obtenions satisfaction, face à l’administration du Ministère de la Culture qui trainait des pieds.
Le secrétaire général du ministère a reconnu avoir été interpellé par le nombre important de grévistes au musée Guimet le 23 juin (40 agents)! A l’issue du débat, l’administration sous-entend que le 70% pourrait être envisagé pour 22 contractuels du musée.
– Le lendemain, la délégation intersyndicale de Guimet, accompagnée d’experts de nos syndicats respectifs, se rend à la réunion de conciliation organisée par le ministère pour négocier, suite au dépôt du préavis de grève.
Nous finissons par obtenir l’ensemble des revendications, pour tous les contractuels et les deux services concernés. Un relevé de décision est établi par la tutelle.
– Jeudi matin, trois assemblées générales sont organisées pour rendre compte aux agents : la grève est suspendue mais peut reprendre à tout moment si les engagements pris ne sont pas tenus (en effet, le préavis est valable du 29/09 au 29/10).
L’intersyndicale rencontre à nouveau l’administrateur et le Service des ressources humaines de Guimet afin de finaliser un écrit découlant du relevé de décision ; nous y ajoutons des précisions sur les garanties obtenues et un calendrier de mise en place.

 
CE QUI A ETE OBTENU :

– Passage à 70% d’un temps plein pour tous les contractuels à temps incomplet qui le souhaitent, dans les deux services (Accueil et surveillance et Information du public et billetterie) en janvier/février 2017.
Tous les personnels concernés seront reçus par les chefs de service pour la présentation des nouveaux plannings et seront invités à exprimer leur vœu par écrit. Ceux qui souhaitent garder leur quotité actuelle le pourront, sans risque de perte d’emploi.

– Les contractuels qui ne le sont pas encore dans l’établissement passeront « à l’indice » et seront « classés » dans une grille indiciaire avec reprise de l’ancienneté.

– une compensation du retard pris dans le processus d’indiciarisation sera prise en compte par le groupe de travail (représentants du personnel, experts et administration du musée) chargé de calculer les indices et de « classer » les agents dans la grille.

Ces deux derniers points aboutiront (après validation de la tutelle, du CT et du CA de Guimet et du contrôleur financier) aux alentours de la fin du premier trimestre, soit fin mars. Un recours sera possible pour ceux qui estimeraient que l’indice ou le classement proposé ne correspondrait pas à leur cas en Commission consultative paritaire (CCP).

 
CE QUI VA CHANGER :

Pour les contractuels à temps incomplet
Avec le passage à 70%, ils auront un nouveau planning adapté à cette nouvelle quotité horaire.

Pour tous les contractuels
Ceux qui sont déjà à l’indice seront classés dans la grille, ce qui leur permettra une évolution de carrière progressive.
Pour les autres, avec l’indiciarisation (classement dans la grille, prise en compte de l’ancienneté et compensation envisagée) il ne pourra pas y avoir de perte de salaire. En principe, il sera même un peu plus élevé et suivra l’évolution du point d’indice, comme pour les titulaires.

Pour le musée
Davantage d’effectif disponible pour les deux services qui emploient des contractuels à temps incomplet, c’est- à-dire moins de fermetures des salles, des caisses et de l’accueil.
Grâce à ce dispositif, l’ensemble des collègues risquera moins de voir leurs congés et leurs stages refusés.

Merci à tous ceux qui ont fait preuve de solidarité lors de cette lutte.
Le travail pour nous n’est pas fini : grilles et classements à établir, calcul des indices, vérification que l’ensemble du processus s’effectue en temps et en heure. L’intersyndicale vous tiendra informés régulièrement par des AG ponctuelles. N’hésitez pas à revenir vers nous pour toute question.

L’intersyndicale CGT et SUD de Guimet 30/09/2016

SUD Culture section Guimet
CGT Culture Musées et Domaines

Publicités