Recrutement sans concours de magasiniers/ères 2017 : Des candidat-e-s BnF exclu-e-s de l’admissibilité à l’oral malgré les engagements de la direction !

Communiqué de la section SUD Culture de la BnF, le 19 septembre 2017

images4Au printemps 2017, la section SUD Culture de la BnF est intervenue à de nombreuses reprises auprès de la direction pour que l’ensemble des candidat-e-s BnF soit systématiquement admissible à l’oral du recrutement direct de magasiniers/ères 2017, comme cela avait déjà été pratiqué lors des précédents recrutements directs de ce type.

En effet, la direction de la BnF a adopté ces modalités à plusieurs reprises lors de sessions précédentes, au titre d’une reconnaissance de l’expérience et des acquis professionnels d’agent-e-s qui de fait connaissent très bien le fonctionnement de notre établissement, voire pratiquent déjà une partie des fonctions d’un-e magasinier/ère.

Pour la section SUD Culture de la BnF, reconduire ces modalités était donc indispensable, afin d’accompagner ces agent-e-s souvent précaires – car majoritairement « vacataires » – vers l’emploi titulaire, et aussi pour pallier l’absence de volet interne (avec des postes réservés aux agent-e-s de la BnF) à ce recrutement. En effet, ce volet interne fait partie des points gagnés lors de la grève de la BnF au printemps 2016, qui a été très suivie en particulier par les « vacataires ». Malheureusement, bien que cela soit inscrit au protocole de fin de grève du 15 juillet 2016 signé par l’intersyndicale BnF CGT-FSU-SUD Culture, la direction n’a pas saisi à temps le ministère de la Culture et le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche pour que ce point soit mis en œuvre cette année, renvoyant donc son application à de futurs recrutements et ce, malgré les mises en garde répétées de notre organisation syndicale sur ce calendrier.

Par courrier du 4 juin 2017, après que notre organisation syndicale a saisi la présidence de la BnF pour obtenir des garanties sur ce point, la direction de la BnF a bien confirmé que les modalités adoptées pour les recrutements antérieurs seront bien appliquées cette année, ce qui veut dire que les candidat-e-s BnF seront bien tous/tes systématiquement admissibles à l’oral sans pré-sélection sur dossier.

Malgré cela, le 15 septembre dernier lors de la publication de la liste des 290 personnes admises à l’oral, plusieurs candidat-e-s internes à la BnF ont eu la mauvaise de surprise de ne pas retrouver leur nom parmi les admissibles !

Nous demandons donc à la direction de la BnF des explications précises sur cette situation, qui a pour conséquence de priver plusieurs « vacataires » d’une possibilité de passer l’épreuve orale alors que certain-e-s d’entre eux/elles travaillent depuis des années dans notre établissement.

Nous demandons également que l’ensemble des candidatures internes non retenues soit identifié dans de brefs délais. Toute procédure avérée de pré-sélection sur dossier concernant les candidat-e-s BnF, qui bafouerait donc les engagements pris la direction, serait totalement intolérable vis-à-vis de ces personnels.

La section SUD Culture de la BnF exige que les dossiers de candidature de ces agent-e-s soient révisés pour que tous/tes soient réintégré-e-s à  la liste des admissibles, afin de bien permettre à tous/tes les « vacataires » de la BnF de pouvoir passer ce recrutement direct.

Pour un réel accompagnement vers l’emploi titulaire des précaires de la BnF, la direction doit respecter ses engagements !
Publicités