Personnels de la BnF : pour construire nos luttes, toutes et tous en AG !

Intersyndicale BnF : CGT – FSU – SUD Culture

Lors de l’Assemblée Générale du mardi 17 avril, préparant la grève interprofessionnelle du jeudi 19 avril, plusieurs collègues magasiniers et magasinières de la DCO, notamment «vacataires», ont pris la parole pour rappeler les luttes encore à mener et à gagner localement à la BnF, en parallèle du mouvement social dans les secteurs privé et public en ce moment dans tout le pays.


Urgence à PHS : Stop aux réorganisations destructrices à la DCO !

 Il est notamment urgent que la Direction Générale de la BnF prenne enfin conscience qu’après maintes interpellations en CHSCT et la pétition des agents de PHS, mais aussi après les mobilisations des « vacataires » pour rappeler que le protocole de sortie de grève de juillet 2016 n’avait toujours pas été entièrement appliqué (comptabilisation du temps de travail, majoration des heures travaillées le soir et le dimanche, note sur l’avancement etc) et, plus globalement le suivi des grèves nationales à la BnF le 22/03 et le 19/04, nous n’aurons de cesse d’exiger notre droit à un travail dans des conditions optimales de santé des équipes, où chacune de nos minutes de travail nous est comptabilisée, avec des effectifs au complet par rapport à nos besoins (ce qui passe déjà par l’appel de la liste complémentaire du dernier recrutement direct de magasiniers), avec des solutions pour améliorer la situation des  précaires.

►La situation actuelle à la DCO, avec des plannings intenables, du sous-effectif, le fait d’être posté tout seul sur des postes de travail très lourd, une charge de travail accrue, de la fatigue, des équipes sous pression, une dégradation du service rendu aux usagers, montre bien qu’il est plus que nécessaire d’agir.


Cela se rajoute aux problèmes que connaît toute la BnF et qui sont les raisons du préavis de grève intersyndical BnF qui est toujours en cours : sous-effectif ; mauvaises conditions de travail, en particulier dans les locaux aveugles ; réorganisations incessantes entraînant de la souffrance au travail, remise en cause de nos statuts, de nos missions et de nos postes ; situation difficile du service médical, crise de la DRH, vente de bâtiments autour du site de Richelieu et difficultés de celui-ci…

Continuons la mobilisation tous et toutes ensemble !


C’est pourquoi nous vous invitons, personnel de la DCO, magasiniers titulaires et « vacataires », mais aussi A-B et tout le personnel de la BnF, à vous joindre à une

Assemblée Générale ce jeudi 26 avril 2018

12h30 – 13h30

Locaux syndicaux T4/A2

pour évoquer les situations difficiles auxquelles vous êtes confronté.e.s au quotidien et déterminer vous-mêmes des moyens efficaces d’action pour changer cette situation inacceptable.

Vous disposez d’une autorisation d’absence d’1h sur votre temps de travail (HMI, Heure Mensuelle d’Information pour  vous rendre à ce rassemblement, en vertu du décret du 28 mai 1982)
Publicité