Soutenons la lutte des travailleurs sans papiers de Chronopost d’Alfortville !

Communiqué Union syndicale Solidaires

Depuis le 11 juin, plusieurs dizaines de travailleurs sans-papiers sont présents jour et nuit devant l’agence Chronopost d’Alfortville (Val-de-Marne).

Ces camarades ont travaillé ou travaillent en intérim pour Chronopost, filiale détenue à 100 % par La Poste (elle-même propriété de l’Etat).
Via la sous-traitance, La Poste fait travailler ces intérimaires sans-papiers dans des conditions indignes (embauche à 3 heures du matin, pas de droits aux arrêts maladie, pas de pause, heures supplémentaires non payées etc.) en profitant
délibérément de leur situation précaire sur le territoire.

Depuis le 11 juin, ces travailleurs sans-papiers sont en lutte pour exiger de La Poste les documents nécessaires à leur régularisation, leur embauche en CDI dans le Groupe La Poste et pour demander leur régularisation à la Préfecture du Val-de-Marne. Ils sont organisés dans le Collectif des Travailleurs Sans-Papiers de Vitry sur Seine et soutenus par Solidaires Val-de-Marne et par la Fédération SUD-PTT.

La lutte s’est ancrée dans la durée :
- 3 manifestations de rue de 150 travailleurs sans-papiers environ à chaque fois se sont déroulées dans Alfortville et dans Créteil (principale ville du département).
- Des rassemblements de soutien massifs et dynamiques se sont tenus devant l’agence Chronopost d’Alfortville et devant la Direction Régionale de La Poste à Créteil, devant le siège de Chronopost, de la Banque postale.
- L’agence de Mission intérim a été occupée pendant une matinée et une manifestation a lieu jeudi 22 août au siège de Derichebourg, agence d’Intérim qui sous-traite à Mission Intérim… Ils seront présents à la manifestation anniversaire
de St Bernard le 24 août.
- De nombreuses autres initiatives ont eu lieu et des rencontres avec d’autres secteurs en lutte.

La lutte de nos camarades sans-papiers de Chronopost est soutenue par plusieur-e-s élu-e-s du Val-de-Marne : Présidence PCF du Conseil Départemental du Val-de-Marne, député PS de la circonscription, maire PS d’Alfortville, députée européenne et élus municipaux de la France Insoumise etc.

Mais pour durer et gagner, le combat de nos camarades a également besoin de notre solidarité financière : pour assurer 24 heures sur 24 dans des conditions matérielles difficiles la présence de plusieurs dizaines de travailleurs devant l’agence Chronopost d’Alfortville, les besoins en ravitaillement, en hygiène et logistique sont quotidiens.

C’est pourquoi nous vous appelons à participer à cette solidarité en adressant un chèque à l’ordre de SUD-PTT 94, mention « Solidarité Chronopost » au dos, à l’adresse suivante : SUD-PTT 94, Maison des syndicats, 11/13 rue des archives 94010 CRETEIL cédex.

Si vous n’êtes pas trop éloigné-e-s vous pouvez également venir soutenir et rencontrer nos camarades travailleurs sans-papiers en lutte devant l’agence Chronopost d’Alfortville (2 chemin de Villeneuve Saint Georges à Alfortville).


solidarité avec les sans papiers

Publicités