LA RÉPUBLIQUE VERSAILLAISE EN MARCHE

cropped-barricade_femmes_commune_1871_home-8

LETTRE D’INFORMATION DE L’ASSOCIATION FAISONS VIVRE LA COMMUNE 1871-2021150E ANNIVERSAIRE DE LA COMMUNE DE PARIS

Une dangereuse référence historique est choisie. Le président de la République et ses soutiens revendiquent l’héritage d’un épisode sanglant de notre histoire : la répression de la Commune de Paris par le gouvernement versaillais, en 1871. Emmanuel Macron a affirmé : « Versailles, c’est là où la République s’était retranchée quand elle était menacée. » 1 L’éditorialiste Christophe Barbier a explicité la référence : « Il y a vraiment une filiation directe entre Emmanuel Macron et Adolphe Thiers. Adolphe Thiers, premier ministre de Louis-Philippe, très jeune comme Macron, et qui revient en 1870 pour installer et conforter la République. En massacrant les communards, il sauve la République. » Définissant le rôle que lui a confié le Président, le préfet de police de Paris Didier Lallement se donne aujourd’hui pour modèle l’un des officiers les plus compromis dans le massacre des communards : « Pour se prendre pour Jules Vallès, il faut avoir son Galliffet. »Rappelons quelques éléments de cette histoire vieille de cent quarante-neuf ans… […]

Lire la suite dans le n° spécial de Faisons vivre la Commune :

https://faisonsvivrelacommune.org/wp-content/uploads/2020/03/AC-numero-special-Galliffet.pdf