Soutien au mouvement en cours des travailleuses et travailleurs sans papiers

Union syndicale Solidaires Ile-de-France

Paris, le 27 octobre 2021

Des travailleurs sans papiers, organisés dans un collectif de Sans Papiers (CTSPV) ou un syndicat (CGT) ont lancé depuis quelque jours des grèves avec occupation de leur entreprise afin d’obtenir leur régularisation.

Ce mouvement de grève touche tous les secteurs d’activité qui fonctionnent par le biais de cascade de sous-traitance et/ou d’intérim sur l’exploitation de sans papiers, pour le plus grand profit de grands groupes voire de l’Etat : Nettoyage, Bâtiment, logistique, restauration ….
Les travailleurs sans papiers sont la base de l’édifice et du fonctionnement économique de ces secteurs fort consommateurs de main d’œuvre précarisée, anonymisée et exploitée.

Ce sont elles et eux qui ont été les premiers de corvées qui ont pu ou dû assurer le fonctionnement de l’économie notamment durant la crise épidémique.
Elles et ils doivent être reconnus et régularisés !
Au contraire, ils et elles se sont fait réprimer et déjà deux piquets de grève (RSI à Paris et Proman à Maisons-Alfort) ont été évacués par la force alors que c’est une lutte de travailleurs dans une entreprise!

L’union syndicale Solidaires condamne la répression de l’Etat à l’égard des grévistes et soutient leur lutte et leur régularisation.

Nous appelons l’ensemble des sans papiers à se regrouper, s’organiser et rejoindre une organisation de lutte (Syndicats et collectifs de sans papiers) et l’ensemble du monde du travail à soutenir la lutte en cours des travailleurs sans papiers.

Publicité