83 récépissés aux grévistes sans-papiers du piquet de RSI : la lutte continue pour la régularisation de tous les occupants des piquets de DPD et Chronopost

LA PRÉFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE DÉLIVRE 83 RÉCÉPISSÉS AUX GRÉVISTES SANS PAPIERS DU PIQUET DE RSI. LA LUTTE CONTINUE POUR LA RÉGULARISATION DE TOUS LES OCCUPANTS DES PIQUETS DE DPD ET CHRONOPOST


Publié le 17 octobre 2022
Communiqué commun Solidaires, SUD PTT, CTSPV

Le 17 octobre 2022 Les travailleurs sans-papiers de la plateforme de DPD du Coudray-Montceaux, de l’agence Chronopost d’Alfortville et de l’agence d’Intérim RSI de Gennevilliers sont en grève depuis l’automne 2021. La principale revendication dans ce conflit du travail est la régularisation des travailleurs en lutte des 3 piquets dans le cadre d’une négociation collective.

M. Darmanin a reçu le 29 septembre une délégation concernant uniquement la situation du piquet de RSI à Gennevilliers, suite à l’interpellation de Mme Faucillon, députée des Hauts-de-Seine. Depuis, la préfecture des Hauts-de-Seine a convoqué 83 des occupants qui ont reçu des récépissés avec autorisation de travail avec la mention « a demandé un premier titre de séjour portant la mention travailleur temporaire ». C’est une première étape importante pour les camarades en grève depuis bientôt un an !

Cette avancée sur RSI est un premier résultat de la mobilisation unitaire et du soutien réciproque des 3 piquets depuis le début de cette lutte commune. Il reste plusieurs personnes, occupants du piquet depuis le début, qui n’ont toujours pas de perspective de régularisation. Quant à la demande portée sur le récépissé, elle ne correspond bien sûr pas à notre revendication qui est celle d’un titre pérenne.

Cependant, aucune réponse n’a été donnée concernant les piquets de DPD et Chronopost alors même que l’État est un actionnaire stratégique du donneur d’ordre qu’est La Poste.
Nous demandons donc des réponses concrètes pour la régularisation de l’ensemble des occupants des 3 piquets, dans cette lutte qui dure depuis bientôt un an.
Nous avons fait une nouvelle demande d’audience au Ministère de l’Intérieur pour la régularisation de l’ensemble des occupants des piquets de travailleurs sans papiers en grève !
Nous appelons l’ensemble des personnes qui soutiennent notre lutte à venir renforcer nos cortèges dans les manifestations suivantes :

  • Jeudi 20 octobre à 12h : manifestation à Créteil, de La Poste Créteil Eglise (1 rue de Paris) jusqu’à la préfecture du 94
  • Mardi 25 octobre à 13h : manifestation de Porte d’Orléans jusqu’au siège de Chronopost (3 Bd Romain Roland, 75014 Paris)
  • Jeudi 27 octobre à 13h : manifestation à Évry, de la mairie (Place des droits de l’homme) jusqu’à la préfecture du 91 (boulevard de France).
Publicité