Archives pour la catégorie International

Solidarité avec Exarcheia 

SUD Culture Solidaires
Section de la Bibliothèque nationale de France

Policiers se préparant à évacuer des immigrés réfugiés dans un immeuble d’Exarchia ©Maxppp – Pantelis Saitas – 2019 Radio France

Notre organisation syndicale, comme elle l’a fait en 2019, réaffirme son soutien aux lieux occupés et autogérés du quartier d’Exarcheia à Athènes. Nous refusons la spéculation immobilière qui vise à augmenter les loyers et les prix de l’immobilier dans ce quartier afin de permettre à des propriétaires privés de faire des profits. Nous refusons les opérations d’urbanisme de la mairie d’Athènes, appuyées par le gouvernement, qui vise à normaliser et à détruire le caractère alternatif et militant de ce quartier, ce qui est une forme plus subtile de répression étatique. Nous refusons la vente à des intérêts privés de la colline de Strefi, l’un des derniers espaces verts du quartier, qui doit rester un espace public de détente. Nous refusons le projet de « nettoyage » urbain qui est une manière de poursuivre les attaques contre les lieux militants autogérés, contre les lieux d’habitation des migrant-e-s et des habitant-e-s, grecs-ques ou non, qui ne peuvent pas se loger normalement à cause de la misère et du chômage. 

Nous ne connaissons que trop bien toutes ces opérations d’urbanisme étatique et capitaliste, qui visent à détruire des lieux militants et alternatifs, pour réaliser de grands projets pour les entreprises, pour aider la spéculation immobilière ou pour des opérations de communication inutiles. C’est ce que nous subissons de notre côté en banlieue parisienne avec les travaux pour les jeux olympiques de 2024, c’est ce qui menace les terres agricoles du triangle de Gonnesse, c’est ce qui a été mis en oeuvre à la Plaine à Marseille. 

Nous nous opposons à toutes ces attaques et nous sommes aux côtés de celles et de ceux qui s’y opposent.

A Paris, dans le 93, dans le 94, à Marseille et à Athènes, construisons ensemble nos alternatives, reprenons la gestion de nos quartiers en lien avec la gestion collective de nos lieux de travail, créons des lieux autogérés, unissons nos luttes !           

DES CONVOIS SYNDICAUX POUR LES TRAVAILLEURS/EUSES D’UKRAINE

L’Union syndicale Solidaires participe à l’organisation de convois syndicaux pour l’Ukraine. Elle y travaille notamment avec d’autres organisations syndicales de France et avec le Réseau syndical International de Solidarité et de Luttes.

Pourquoi des convois syndicaux ?

Notre engagement est syndicaliste, nous défendons les travailleurs et les travailleuses, quel-les qu’ils et elles soient, en particulier quelques soient leurs origines ou nationalités.

Pourquoi en Ukraine ?

Notre solidarité, de tout temps, est internationale parce ce que nous savons que, en temps de guerre, ce sont les peuples, ceux et celles qui travaillent qui sont les victimes, et que nous pouvons l’être aussi ici demain. Nous avons exprimé cette solidarité internationaliste à de nombreuses autres occasions. Aujourd’hui, l’Ukraine est agressée militairement.

Des convois pour qui ?

Nous récoltons de l’argent pour les syndicats et les travailleurs et travailleuses d’Ukraine et nous achèterons selon leurs besoins. Nous ne récoltons pas de biens matériels à ce stade. Nous agissons à la demande des syndicats là bas.
L’argent récolté leur sera destiné, la logistique des convois étant financée sur les fonds de l’union syndicale Solidaires.
Nous rencontrerons nos contacts syndicaux physiquement si eux et nous le pouvons. Nous rendrons compte à notre retour des montants reçus, des actions, des personnes rencontrées.

Comment participer ?

L’association « Convoi syndical » qui a participé à de nombreuses actions de solidarité héberge nos dons. Les syndicats, sections syndicales, syndicalistes, travailleurs et travailleuses peuvent :

→ faire un chèque à l’ordre de « Convoi syndical » et l’envoyer à Solidaires, 31 rue de la Grange aux belles, 75010 Paris (en indiquant « convois syndicaux » sur l’enveloppe) ou

→ effectuer un virement sur le compte du Convoi syndical : FR12 2004 1000 0127 9649 6A02 006 – PSSTFRPPPAR. La Banque postale Centre financier Paris

https://solidaires.org/sinformer-et-agir/actualites-et-mobilisations/internationales/appel-a-dons-des-convois-syndicaux/


Une délégation de Solidaires dans le convoi du RSISL en Ukraine !

L’Union syndicale Solidaires, dans le cadre du Réseau syndical international de solidarité et de luttes, a participé à une délégation syndicale en Ukraine. 3 de ses membres se sont rendu·es à Lviv, le vendredi 29 avril avec des syndicalistes du Brésil (CSP Conlutas), d’Italie (ADL Cobas), de Lituanie (G1PS), de Pologne (IP – Inicyatywa Pracownicza) et ainsi que des militants·es d’Autriche (RCIT).

Le 29 avril, environ 800 kg de dons destinés à la population de cette région ont été remis directement au président du syndicat indépendant des métallurgistes et des mineurs de la ville de Kryvyi Rih.

L’initiative, avec le soutien logistique de l’organisation Sotsyalnyi Rukh [Mouvement social], a été considérée comme un succès : produits d’urgence, médicaments, trousses de premiers secours, aliments secs, aliments pour bébés prêts à l’emploi, batteries et générateurs ont été livrés.

Cette délégation a pu avoir des échanges directs avec des syndicalistes de différents secteurs professionnels, certains depuis le front.

Un 1er mai internationaliste a été célébré à Lviv. En raison de la loi martiale en vigueur dans le pays, l’initiative a eu lieu à huis clos au Hhat Khotkevych Lviv, le palais municipal de la culture de Lviv. Plus de 50 personnes ont participé à l’évènement, débattant de la réforme du travail, des l’impact de la guerre sur les personnes et les problèmes mentaux, le stress et la dépression, la situation des femmes, ainsi que celle des travailleurs·euses.

L’Union syndicale Solidaires continue à tisser et renforcer les liens avec les syndicats indépendants d’Ukraine, de Biélorussie, de Russie et avec toutes celles et ceux qui s’opposent à l’agression du pouvoir russe. L’Union syndicale Solidaires poursuit la collecte de dons afin de permettre que la solidarité internationale soit concrète à travers notamment un prochain convoi intersyndical ferroviaire français, dont la préparation avance activement.

https://solidaires.org/sinformer-et-agir/actualites-et-mobilisations/internationales/une-delegation-de-solidaires-dans-le-convoi-du-rsisl-en-ukraine/

Lire la suite

APPEL A DONS – Des convois syndicaux pour les travailleuses et les travailleurs d’Ukraine

Ukraine Solidarité internationale, convois syndicaux appel à dons. Union Syndicale Solidaires

L’Union syndicale Solidaires participe à l’organisation de convois syndicaux pour l’Ukraine. Elle y travaille notamment avec d’autres organisations syndicales de France et avec le Réseau syndical International de Solidarité et de Luttes.

Lire la suite

Solidaires avec la grève générale en Palestine

Union syndicale Solidaires

L’Union syndicale Solidaires se félicite de l’unité du mouvement ouvrier palestinien, et soutient la grève générale à laquelle il a appelé ce mardi 18 mai dans toute la Palestine historique, pour protester contre les massacres perpétrés par Israël à Gaza, la répression coloniale, l’apartheid et le nettoyage ethnique mis en oeuvre contre les communautés palestiniennes.

Avec elles et eux, nous appelons au démantèlement du régime d’occupation militaire et colonial d’Israël dans les territoires qu’il occupe depuis 1967, nous appelons à des sanctions contre cet État qui ne respecte pas le droit international, et un embargo sur tous les échanges commerciaux, militaires et de recherche. Nous appelons au désinvestissement des entreprises françaises en Israël, et au boycott des produits israéliens tant que les droits fondamentaux du peuple palestinien ne seront pas respectés.

Enfin, l’Union syndicale Solidaires appelle à participer à tous les rassemblements unitaires de solidarité avec la lutte des Palestiniennes et des Palestiniens, en particulier samedi 22 mai prochain.

Solidaires appelle à participer à tous les rassemblements en France en solidarité avec le peuple palestinien

Image / illustration

Alors que la situation en Palestine est dramatique, qu’Israël intensifie ses politiques d’apartheid et tue des dizaines de Palestiniens et Palestiniennes, la France mène depuis le début de la semaine une nouvelle offensive autoritaire contre le mouvement de soutien au peuple palestinien. 
 
Mercredi 12 mai, c’est le Président de l’Association France Palestine Solidarité qui a été arrêté et mis en garde à vue jusque tard dans la nuit à l’issue d’un rassemblement pacifique à Paris rassemblant plusieurs centaines de personnes venues soutenir la résistance palestinienne. 
 
Jeudi 13 mai, le ministre Darmanin prétend interdire la manifestation préalablement autorisée, samedi 15 mai à Paris, pour la commémoration de la Nakba qui marque l’expulsion et l’exil des Palestinien·nes de leur maisons et de leurs terres en 1948.
 
Le peuple palestinien subit la violence des colons les raids meurtriers à Gaza et fait face aux destruction de ses maisons à Jérusalem-Est plus particulièrement dans le quartier de Sheikh Jarrah. Tout ceci est couvert et/ou organisé par le gouvernement israélien qui entend liquider la présence palestinienne à Jérusalem pour en faire sa capitale au mépris du droit international. Non seulement le gouvernement français n’agit pas et continue ses relations avec ce gouvernement meurtrier, mais il réprime celles et ceux qui souhaitent exprimer leur solidarité avec les Palestiniens et les Palestiniennes.
 

L’Union syndicale Solidaires dénonce l’autoritarisme de ce gouvernement. Manifester est un droit constitutionnel, un acquis social. Nous ne nous résoudrons pas à l’inaction, nous n’acceptons pas la privation de nos libertés de manifester et de nous rassembler.
 

Solidaires appelle à soutenir tous les rassemblements en France et à exprimer nos solidarités avec le peuple Palestinien ce Samedi 15 mai

Lire la suite

Paix en Palestine : La France doit reconnaître l’Etat Palestinien !

Communiqué Ile-de-France
CGT -FSU- Solidaires

Depuis trop longtemps, le peuple Palestinien est victime des violations de ses droits fondamentaux, de crimes de guerre.

La politique de nettoyage ethnique du gouvernement Israélien à Jérusalem-Est s’accentue depuis le début du Ramadan, avec la destruction de maisons à Silwan, les expulsions des familles palestiniennes de leurs maisons de Sheikh Jarrah pour les remplacer par des colons. De véritables ratonnades sont orchestrées par l’armée israélienne, des hordes de suprémacistes déferlent dans les rues aux cris de : « Mort aux Arabes ».

Une partie de Jérusalem, a été bouclée, empêchant ainsi les Palestinien·ne·s d’accéder aux lieux de culte pendant cette période de ramadan, l’armée israélienne a investi à plusieurs reprises l’Esplanade des Mosquées, pris d’assaut la Mosquée Al Aqsa, provoquant des heurts, lançant un déluge de bombes assourdissantes et à gaz et tirant sur les Palestinien·ne·s avec des balles métalliques enrobées de caoutchouc.

Des appels au massacre des Palestien.ne.s circulent sur les réseaux sociaux.

Dans le même temps, les rassemblements du peuple palestinien pour leur résister sont violemment réprimés.

Le peuple palestinien se mobilise en Cisjordanie, à Gaza et en Israël et subit une intense répression dont de nombreux morts à Gaza : 115 personnes dont 28 enfants et plus de 600 blessés (au 14 mai)

La communauté internationale reste sourde et aveugle en renvoyant dos à dos les belligérants.

En France, Le Ministre de l’intérieur, Gérard Darmanin, va jusqu’à demander aux préfets de police, partout en France d’interdire les manifestations de solidarité envers le peuple Palestinien.

Les Union régionale d’Ile de France (URIF) CGT-FSU-Solidaires exigent le respect du droit d’expression, la levée immédiate de tous les arrêtés d’interdiction et la levée des sanctions, afin que nous puissions exprimer en toute sécurité notre solidarité envers le peuple Palestinien.

Les URIF CGT-FSU-Solidaires exigent que cessent les massacres perpétrés par l’armée israélienne,

Pour une paix juste et durable au Moyen Orient.

Les URIF CGT-FSU-Solidaires appellent toutes et tous nos militant.e.s à participer aux rassemblements et manifestations qui auront lieu en Ile de France pour soutenir la Palestine et pour exiger la fin de la politique d’apartheid de l’Etat israélien et la fin de l’impunité d’Israël.

Montreuil le 14 mai 2021