Archives pour la catégorie Uncategorized

Mobilisé-es et toujours aussi déterminé-es

CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, MNL, UNL

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, MNL, UNL se félicitent de l’importance des mobilisations pour le retrait du projet de réforme des retraites du Gouvernement. Le soutien de la population au mouvement social s’amplifie, des initiatives unitaires sont prises sur tout le territoire, les journées de grèves et de manifestations du vendredi 24 et du mercredi 29 janvier ont encore rassemblé des centaines de milliers de personnes. C’est la preuve d’un rejet massif des propositions portées par le Gouvernement.

L’avis du Conseil d’État est un désaveu cinglant à la stratégie gouvernementale. Cette réforme est décidément injuste et dangereuse. Il confirme nos analyses d’une réforme qui méprise les formes réglementaires et législatives et, sur le fond, fait ressortir le flou du projet. Il pointe les biais de l’étude d’impact et des 29 ordonnances auxquelles le texte du projet de loi renvoie comme autant d’éléments qui masquent la réalité de la réforme. Il contredit les engagements de compensation aux dégâts de la réforme que le gouvernement avait fait miroiter pour certain-es catégories.

A la veille de l’ouverture de la « conférence des financeurs », nos organisations syndicales réaffirment leurs propositions d’augmentation des recettes des régimes de retraites, qui passent par une meilleure répartition des richesses créées par le travail des salarié-es.

Une mobilisation historique par sa force et sa durée, le soutien sans faille de l’opinion publique, l’avis du Conseil d’État : le projet de réforme des retraites n’a jamais été si fragile. Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, MNL, UNL appellent l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et à amplifier, dans tous les secteurs, la mobilisation dès maintenant et tout au long du débat parlementaire qui s’ouvre la semaine prochaine par des actions diversifiées : rassemblements, retraites aux flambeaux, dépôts d’outils symboliques des métiers, etc. Il n’y aura pas de trêve. Des actions de mobilisation sont déjà prévues la semaine prochaine. Le 5 février, les organisations soutiennent l’initiative de mobilisation des organisations de jeunesse et encouragent à construire des initiatives locales et diversifiées.

Elles appellent à faire du jeudi 6 février une nouvelle journée interprofessionnelle de grève et de manifestations à l’occasion du début des travaux de la commission spéciale de l’Assemblée Nationale. Elles appellent à interpeller les parlementaires. Elles mettent en perspective des actions de mobilisation notamment la semaine d’ouverture des travaux à l’Assemblée Nationale et tout au long des débats parlementaires. Elles décident de se réunir à nouveau le 6 février au soir.

Les lilas, le 29 janvier 2020

Retraites : Jusqu’au retrait, toujours mobilisés ! Grève reconduite à la BnF du 23 au 25 janvier !

Intersyndicale BnF CGT-FSU-SUD

Jusqu’au retrait, toujours mobilisés !

Mardi 21 janvier, les personnels de la BnF se sont de nouveau réunis très nombreux en assemblée générale, pour décider de la suite du mouvement alors que le projet de loi sur les retraites sera présenté en conseil des ministres vendredi 24 janvier en matinée.

L’assemblée générale des personnels a décidé de reconduire la grève du jeudi 23 janvier au samedi 25 janvier, et d’appeler l’ensemble de la BnF à faire du vendredi 24 janvier une journée toujours plus intense de mobilisation !

Prochains RDV BnF

►JEUDI 23 JANVIER
Grève et appel à déposer ses outils de travail
RDV 8h30 / HALL EST
>>> soyons le plus nombreux possible !

(actions symboliques similaires toute la semaine au niveau national).

Puis : RDV manifestation « aux flambeaux », 18h pl. de la Nation

►VENDREDI 24 JANVIER
!!! Grève à tous les étages à la BnF !!!
Manifestation nationale et interprofessionnelle
11h République

>>> RDV cortège BnF devant le « Go Sport »


Une mobilisation historique. Depuis plus de 40 jours, les secteurs professionnels du public comme du privé, mais aussi les étudiants et précaires entrent en lutte, se relaient, se soutiennent et s’organisent au gré de différentes actions et notamment dans la grève avec un objectif simple : obtenir le retrait de la contre-réforme des retraites et l’amélioration du système de retraite actuel, pour plus d’égalité et de justice sociale.

Le gouvernement, chaque jour plus fébrile, continue en vain de jouer tantôt le pourrissement de la mobilisation, tantôt la manipulation de l’opinion avec de fausses annonces concernant le retrait de l’âge dit « pivot », de soi-disant pensions minimum garanties, ou encore les valeurs d’un système qui favorisait les retraites des femmes.

La réalité est toute autre, puisque chacun sait désormais qu’il devra travailler plus longtemps pour obtenir une retraite complète, et que le calcul des pensions sur l’intégralité des carrières ne pourra que faire baisser les pensions de manière générale. Tout aussi grave, cela pousse vers la capitalisation du système de retraite, qui est un cadeau fait tant aux fonds de pensions privés qu’aux plus riches, qui auront les moyens de s’assurer une retraite décente. Enfin, le système à point, outil de régulation des pensions pour l’aligner sur le contexte économique, donnera les pleins pouvoirs aux différents gouvernements en recherche de « solutions de financement » qui existent pourtant déjà (taxation des entreprises, lutte contre l’évasion fiscale, augmentation des salaires, baisse de l’âge de départ à la retraite pour créer de l’emploi et des cotisations supplémentaires, égalité des salaires hommes/femmes etc…).

Nous ne les laisserons pas faire !


La Culture dans la rue !

La Culture, qui a fait une entrée spectaculaire dans la lutte avec les actions de l’Opéra de Paris courant décembre, s’investit chaque jour toujours plus dans la mobilisation.

En soutien et aux côtés entre autres des grévistes de la RATP et de la SNCF, le blocage du Louvre initié par l’intersyndicale Culture CGT-FSU-SUD-UNSA vendredi 17/01 a connu un retentissement international.

Pendant ce temps, la coordination des bibliothèques en lutte bat son plein, avec une nouvelle AG réussie qui s’est tenue le 21/01 et un nouvel appel à continuer la mobilisation !

>> Vendredi 24/01, en grève et manifestation, toujours plus nombreux dans la rue au sein d’un cortège Culture et bibliothèques en lutte !


affiche 23 et 24 janvier

Le ministre de la Culture annule ses vœux à la BnF, on fait les nôtres lundi 20/01 à 17h30 ! (Prochaine AG BnF : mardi 21/01, 12h30 hall ouest)

Intersyndicale BnF CGT-FSU-SUD

Estimant que la présentation des vœux du ministre de la Culture, programmée ce lundi 20 janvier à la BnF, ne pourrait pas se dérouler « sereinement », le ministère a décidé d’annuler en catastrophe l’événement où des centaines personnes devaient se rendre. Les personnels de la BnF n’assisteront donc pas à la privatisation de leurs locaux et ne subiront pas l’interdiction humiliante de circuler dans leurs propres espaces.

Pour la première fois depuis son entrée en fonction, Franck Riester aura donc pris une sage décision.

Alors que depuis plus de 40 jours, de nombreux secteurs de la Culture s’investissent toujours plus massivement dans la contestation de la contre-réforme des retraites – un point d’orgue ayant été atteint avec le blocage complet du musée du Louvre vendredi 17/01 – maintenir une venue à la BnF où la mobilisation des personnels est forte depuis plusieurs années aurait été une pure provocation.

De la lutte à Radio France à celle de l’Opéra de Paris, en passant par la mobilisation continue des bibliothèques, musées, domaines nationaux, secteurs du Spectacle et des Arts, etc., les personnels de la Culture, déjà malmenés en temps normal par les coupes budgétaires, la précarité et les suppressions de postes décidés par le ministère, ne lâcheront rien et continueront de se battre pour leurs conditions de travail, pour leurs missions et pour le retrait de la réforme des retraites !


À l’initiative de l’intersyndicale nationale Culture (CGT-FSU-SUD-UNSA) 

 RDV festif pour les contre-vœux des personnels de la Culture !

LUNDI 20/01 – 17h30 – esplanade de la BnF (Tolbiac)


Réforme des retraites : on lâche rien à la BnF !

La semaine passée a de nouveau été marquée par de fortes actions contre la casse des retraites : à la BnF avec un rassemblement interprofessionnel le 15/01 (prises de paroles des Finances Publiques, SNCF, RATP, BPI, Mobilier National, intermittent·es, collectifs de précaires…) et dans un très beau cortège Culture à la manifestation du 16/01, avec pour la BnF un nombre important de collègues toujours aussi déterminés. La semaine s’est terminée sur le blocage complet du Louvre.

► Face au blocage d’un gouvernement chaque jour plus fébrile et manipulateur, la mobilisation interprofessionnelle qui se poursuit cette semaine devra être encore plus forte pour faire basculer le rapport de force en notre faveur, avec un appel intersyndical national à des journées de grève et d’actions les 22 et 23/01 et à une grande journée de grève et de manifestation le vendredi 24/01 à l’occasion de la présentation du projet de loi en Conseil des Ministres qui aura lieu en matinée.

► Une nouvelle Assemblée Générale des bibliothèques en lutte aura aussi lieu MARDI 21 janvier : 17h-20h à la BU de Jussieu. Soyons-y nombreux et nombreuses !

Pour décider de la suite de la mobilisation, inventer de nouvelles formes d’actions, échanger, débattre et s’informer, soyons toujours plus nombreux en Assemblée Générale à la BnF !

Assemblée Générale des Personnels BnF

MARDI 21 JANVIER / 12h30 – HALL OUEST

>>> VENDREDI 24/01 : MANIFESTATION NATIONALE

Fermeture du musée du Louvre contre le projet de réforme des retraites, pour les emplois et les salaires !!!

image001

Le musée du Louvre est fermé depuis 8h ce matin à l’appel de l’intersyndicale CGT-FSU-SUD-UNSA du ministère de la Culture et de l’intersyndicale CGC-CGT-FSU-SUD du musée du Louvre. Plus d’une centaine de grévistes manifestent actuellement devant les entrées du musée.

Cette action s’inscrit dans la continuité des appels de l’intersyndicale Culture à la mobilisation contre le projet de réforme des retraites Macron et pour de meilleures conditions d’emplois et une hausse des salaires !!!

Paris – Musée du Louvre, 17 janvier 2020

image004

Jusqu’à la victoire !

Communiqué CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, MNL

Samedi 11 janvier 2020

Les 9, 10 et 11 janvier les mobilisations auront été d’une grande force. Ce samedi 11 janvier elles ont pris de l’ampleur avec un caractère interprofessionnel et transgénérationnel marqué. Ces journées marquent une étape importante dans la mobilisation par la grève lancée depuis le 5 décembre.

Cela montre la détermination et le refus de ce projet absurde de régime unique de retraites par points par une majorité de la population, malgré toutes les tentatives et manipulations du gouvernement.

Suite aux annonces d’aujourd’hui, non seulement l’âge pivot n’est pas retiré mais en plus le Premier ministre confirme sa détermination à reculer l’âge de départ à la retraite en refusant toute augmentation de cotisation sociale.

Les organisations syndicales CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, MNL exigent le maintien du système de retraite existant par répartition solidaire et intergénérationnelle et par annuité. Elles portent en commun des propositions pour améliorer les droits de toutes et de tous.

Pour ce faire, il faut augmenter les financements assis sur les cotisations sociales et les richesses produites par le travail.

Contrairement aux affirmations du gouvernement, les femmes ne sont pas gagnantes !

Concernant les carrières heurtées, ce projet qui prendra en compte toute la carrière, aura pour conséquence d’augmenter les écarts de pension déjà grands entre les femmes et les hommes.

C’est pourquoi nos organisations appellent à continuer et amplifier encore la mobilisation par la grève et les manifestations dès la semaine prochaine pour obtenir le retrait de ce projet et l’ouverture de véritables négociations sur l’emploi, les salaires, la fin de la précarité notamment étudiante, les cotisations et l’amélioration du droit à la retraite dans le cadre du système et des régimes existants.

Les organisations syndicales CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, MNL, UNEF et UNL appellent l’ensemble du monde du travail et la jeunesse à poursuivre et renforcer la grève y compris reconductible là où les salarié-es le décident.

Elles appellent à organiser des actions de grève, de convergences interprofessionnelles sur tout le territoire, en rejoignant massivement par la grève le mouvement le 14 janvier.

Elles appellent à poursuivre les actions et la mobilisation le 15 et à faire du 16 une nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle massive de grèves et de manifestations.

Elles décident de se revoir en intersyndicale dès le mercredi 15 janvier 2020 au soir.