Archives pour la catégorie vidéo

cinétract#2 : donnons la parole aux précaires de la BnF !

 

Beaucoup de gens parlent de la précarité, le plus souvent à la place des personnes concernées et le plus souvent aussi pour dire n’importe quoi. La direction de la BnF, tout comme le ministère de la Culture, prétendent même lutter contre la précarité, alors que ce sont eux qui la créent, l’entretiennent, et qui s’opposent à toutes les revendications qui permettraient soit d’en sortir, soit au moins de la rendre moins importante. Le plus souvent, la précarité reste une chose assez mal définie, extérieure, que l’on voit de loin et dont même certain-es collègues de la BnF, qui côtoient pourtant des précaires régulièrement dans le cadre de leur travail, ne réalisent pas forcément concrètement ce qu’elle implique et impose.

Alors, la section SUD Culture de la BnF, qui organise et lutte avec, par et pour les précaires, a décidé de leur donner la parole, pour permettre enfin aux premier-ière-s concerné-e-s de s’exprimer. Car si parfois on ne les voit pas, surtout on ne les entend pas. Ceux et celles qui pensent que c’est une bonne chose d’avoir des contrats ultra-courts et ultra-précaires font aussi souvent en sorte que leurs voix ne soient pas entendues, qu’ils et elles ne puissent pas dire ce qu’est leur réalité et faire part de leurs problèmes et de leurs revendications. Mais la grève permet aussi de libérer la parole, de la reprendre largement et de faire voler en éclat tous les faux discours sur le fait que tout irait bien ou qu’il ne serait pas possible de faire autrement.

C’est pourquoi notre organisation syndicale a fait cette vidéo, pour que les agent-e-s touché-e-s par la précarité puissent témoigner, à leurs façons, de ce que cela veut dire concrètement d’être sur des CDD de courtes durées, de ne pas savoir à la fin de son contrat, les derniers jours, si on va être reconduit-e ou non, d’enchaîner des contrats et des avenants sans jamais pouvoir être stabilisé, de devoir batailler sans cesse pour simplement faire respecter ses droits et bénéficier des dispositions prévues par différents textes réglementaires, et de toute la souffrance que cela implique.

C’est aussi l’occasion de rappeler que derrière les chiffres budgétaires froids, derrière les formules mathématiques abstraites des Equivalents Temps Plein Travaillés, derrière les références réglementaires de contrats avec lesquelles la BnF jongle sans arrêt, il y a des êtres humains, des collègues, qui vivent avec un salaire de misère, sans perspective d’avenir professionnel, avec la peur de ne pas être reconduit-es et de se retrouver au chômage, et d’être totalement démuni-es face à des banques ou des bailleurs sans scrupules.

Ces témoignages ne sont pas les premiers et ils seront suivis d’autres, car la précarité, à la BnF, au ministère de la Culture, dans la fonction publique, ne cesse de se répandre, sous des formes différentes. Nous appelons d’ailleurs toutes et tous les collègues qui sont dans cette situation, qui subissent cette précarité, à témoigner à leur tour, à expliquer ce qu’ils et elles vivent et surtout à s’organiser et à lutter collectivement pour que cela cesse et pour que nos revendications puissent aboutir :

► le passage en CDI des 12 collègues que la direction a décidé de reconduire sur des contrats précaires alors qu’elle leur avait promis fin 2018 un passage en CDI !

► l’arrêt des recrutements abusifs en CDD courts d’agent-e-s contractuel-le-s à temps incomplet sur des besoins qui sont en fait permanents et le passage en CDI des 11 nouveaux/elles « vacataires » recruté-e-s par la BnF sur des contrats de 7 mois !

► la reprise des négociations avec les tutelles de la BnF pour la mise en place de volets internes aux prochains recrutements directs de magasiniers/ères, afin de titulariser les précaires de la BnF !

► le retrait du projet de « contrats étudiant-es » (contrats ultra précaires, non renouvelables, qui vont priver ces potentiel-le-s collègues d’un certains nombre de droits), prévu par la direction dans le cadre de sa « réorganisation du service public » !

Publicités