Elections

Élections Conseil d’Administration 2016 :

Pourquoi se présenter à l’élection du conseil d’administration de la BnF ?

Le CA de la BnF est l’instance décisionnaire de la politique générale de l’établissement qui entérine les grandes décisions le concernant, comme le vote de son budget. Il réunit la direction de la BnF, des représentant-e-s de ses tutelles (ministère de la Culture, ministère des Finances, ministère de l’Enseignement Supérieur), des représentant-e-s des lecteurs/trices, des personnalités extérieures et des représentant-e-s du personnel.

Pour la section SUD Culture de la BnF, se présenter à l’élection au CA répond à plusieurs raisons :

▪ Accéder aux informations et à une documentation importante pour analyser le fonctionnement de notre établissement (comme le budget) et agir en conséquence, en particulier en partageant ces informations avec les agent-e-s.

▪ Pouvoir interpeller les représentant-e-s des tutelles sur la situation de l’établissement.

▪ Porter les revendications de notre organisation syndicale et celles décidées avec les agent-e-s lors de mobilisations pour transformer cette instance en lieu de négociation et d’avancées sociales.

Mais cela n’est possible que par la construction d’un rapport de force face à la direction de la BnF et aux tutelles dont l’essentiel a lieu en dehors des instances et des élections.

Car ne nous leurrons pas, voter ne suffira pas pour améliorer les choses à la BnF. En effet, le CA est une instance à la démocratie biaisée, avec seulement 4 sièges sur 20 réservés aux représentant-e-s du personnel, ce qui assure qu’ils/elles ne peuvent jamais être majoritaires. Les résultats des élections ne peuvent donc constituer en soi une force d’opposition et remplacer les luttes des agent-e-s. Ce n’est qu’à travers la construction collective de nos revendications, la tenue d’assemblées générales démocratiques et dans l’action directe que nous pouvons imposer de réels changements. Ce qui passe aussi par la construction d’un outil syndical fort, indépendant, combatif et radical.

En revanche, le fait d’être élu-e au CA nous permet d’avoir les moyens de construire ces luttes, de renforcer notre action syndicale dans la continuité, d’imposer des sujets de négociations à la direction de la BnF et aux tutelles et ainsi d’en faire un des lieux d’actions de notre syndicalisme et de ses valeurs… la suite ici : tract-1-election-ca-2016-3

Archives :

Profession de foi pour les élections au CT 2014

Profession de foi pour les élections à la CCPC 2014