Archives du mot-clé Ministère de la Culture

Ministère de la Culture : dernières infos

logo-intersynd-culture-1

Conférence téléphonique intersyndicale Culture Administration du 20 mars 2020 : où il a été question de sujets généraux et de sujets RH

Malgré la crise sanitaire que nous traversons, l’intersyndicale maintient, via une conférence téléphonique hebdomadaire avec l’administration, une forme de dialogue social régulier. C’est pour nous l’occasion de l’alerter sur toutes les situations qui nous sont remontées.
Voici les principaux sujets qui ont été débattus. Nous avons choisi de vous les présenter de la façon suivante : question soulevée par l’intersyndicale ; réponse de l’administration ; réaction ou remarque de l’intersyndicale.

La suite ici : communiqué intersyndical 26032020-1

 

 

De l’urgence sanitaire à l’urgence sociale, la culture doit se transformer

logo-intersynd-culture-1

Communiqué

Le 20 mars 2020

La gravité de la crise sanitaire qui frappe notre pays a conduit le président de la République et le gouvernement à prendre des mesures exceptionnelles. Partout désormais, le confinement et la limitation des déplacements aux besoins de première nécessité sont à l’ordre du jour.

Ces restrictions et consignes, inédites par leur ampleur et leurs conséquences sur le fonctionnement de notre société, les relations sociales et l’économie, sont bien sûr également valables pour les travailleuses et les travailleurs et le monde du travail. Alors que président de la République puis le gouvernement ont signifié clairement que le travail à distance devait être privilégié en toutes circonstances, en même temps, ils obligent tous les salariés des secteurs dits essentiels à continuer d’aller travailler et préparent des lois de réquisition. Certes, ils précisent que la sécurité sanitaire doit être maximale, mais nous ne sommes pas dupes dans les circonstances actuelles.

C’est dans ce contexte d’urgence et sous la pression des événements que le ministère de la Culture et son administration ont tenté d’apporter des réponses immédiates aux questions les plus pressantes. Celles-ci sont forcément incomplètes et imparfaites.

Il est temps pour l’intersyndicale culture, de pointer les questions les plus sensibles et préoccupantes et d’alerter l’administration sur les risques encourus par nos collègues du ministère.

Lire la suite

COVID – 19 : l’impréparation du monde de la Culture

sud culture

Covid 19 :
Quand l’impréparation des pouvoirs publics met en danger la santé, la sécurité et les moyens de subsistance des travailleurs et travailleuses de la Culture.

Le 19 mars 2020

Que ce soit au Ministère de la Culture (administration centrale, services déconcentrés, établissements…), dans les structures privées et associatives, SUD Culture Solidaires constate depuis le mois de février une impréparation totale et un retard systématique dans les mesures à prendre face à l’épidémie du Covid-19.

En fin de compte, ces mesures n’ont fait que suivre, avec retard, les annonces déjà insuffisantes des pouvoirs publics. Il s’en est suivi une confusion totale et des annonces partielles de fermeture. Des informations floues voire contradictoires ont laissé les salarié·es dans l’inquiétude et l’incertitude, particulièrement au long du week-end dernier.

La doctrine est désormais la préconisation du télétravail pour maintenir l’activité économique mais sans garantir des conditions de travail optimales (matériel informatique insuffisant ou obsolète, garde d’enfant en parallèle, …). Sous prétexte du cas de force majeur, ce télétravail nous a été imposé à toutes et tous sans s’intéresser au choix ni aux possibilités matérielles de chacun·e.

Dans le même temps, au motif d’une absolue nécessité de continuité de l’activité, des salarié·es se rendent toujours sur les lieux de travail sans protection, lors du transport et/ou à leur poste.

Faute de moyens permettant l’exercice de nos missions dans des conditions sanitaires satisfaisantes ou des règles de distanciation réelle, nous sommes à la merci du hasard. Les salarié·es sont plus considéré·es comme des variables statistiques du risque épidémique que comme des personnes dont la santé au travail relève de la responsabilité directe de leur employeur.

Pour toutes ces raisons, SUD Culture Solidaires exige :

• un télétravail au choix des salarié·es ;
• une transformation des arrêts de travail pour garde d’enfant en autorisation spéciale
d’absence pour les agent·es du secteur public ;
• une protection sanitaire renforcée pour les personnels toujours en fonction aussi bien en termes de matériel que de suivi médical ;
• l’application des mesures sanitaires aux salarié·es des prestataires de service ;
• la fin des jours de carence en cas d’arrêt maladie pour toutes et tous ;

À côté de cela, de nombreux·euses travailleurs·euses du monde de l’Art et de la Culture se
retrouvent à présent sans ressource à la suite des annulations en cascade des spectacles,
festivals, représentations et commandes. Pour d’autres, la fermeture d’une structure culturelle a aussitôt entraîné l’arrêt immédiat de leur rémunération.

Pour toutes et tous, la conséquence directe est la précarité pure et simple. Cette situation est inacceptable et va mettre à mal le monde culturel. Il est impératif que des mesures spécifiques soient mises en oeuvre pour les accompagner.

SUD Culture Solidaires exige :

• la prolongation automatique de plusieurs mois de tous les contrats arrivant à échéance
au mois de mars et dans les prochains mois d’état de crise ;
• le paiement des heures non-efectuées des vacataires pour tous et toutes ;
• le gel des loyers et des factures d’eau, de gaz et d’électricité pour tous et toutes ;
• la garantie de l’intégralité du salaire en cas de chômage technique pour l’ensemble des
salarié·es concerné·es ;
• la prolongation automatique des droits et des indemnisations des chômeurs·euses ;
• la prise en compte de la période d’arrêt en cours et de ses conséquences pour le calcul
des droits au chômage et à la sécurité sociale ;
• un salaire décent et des droits sociaux pour les intermittent·es et les travailleurs·euses
soi-disant indépendant·es.

De manière plus générale, notre organisation sera vigilante à ce que les mesures prises pour lutter contre l’épidémie de covid-19 n’entraînent pas de remise en cause de nos libertés fondamentales.

SUD Culture Solidaires condamne les récentes annonces guerrières et la rhétorique martiale du gouvernement concernant le déploiement d’un dispositif policier et militaire visant à restreindre toujours plus, par la répression, la circulation des personnes en France comme en Europe.

Nous condamnons également l’attitude du gouvernement consistant à rendre responsables les habitant·es de la propagation de l’épidémie. Les risques actuels sont en grande partie le résultat des politiques libérales et des choix économiques de ces dernières décennies comme de ces dernières semaines, notamment en ce qui concerne le secteur de la santé. Nous exigeons des moyens immédiats pour l’hôpital public !

Enfn, pour préserver durablement notre système de protection sociale, nous demandons non pas la suspension ou le report des réformes des retraites et de l’assurance chômage mais leur retrait pur et simple !

FACE À L’ÉPIDÉMIE, PROTÉGEONS NOTRE SANTÉ, GARANTISSONS NOS DROITS SOCIAUX, LUTTONS CONTRE LE CAPITALOVIRUS !

Paris, le 19 mars 2020


SUD Culture Solidaires
61 rue de Richelieu 75002 Paris – 01.40.15.82.68
sud@culture.gouv.frhttps://sud-culture.org

Le ministre de la Culture annule ses vœux à la BnF, on fait les nôtres lundi 20/01 à 17h30 ! (Prochaine AG BnF : mardi 21/01, 12h30 hall ouest)

Intersyndicale BnF CGT-FSU-SUD

Estimant que la présentation des vœux du ministre de la Culture, programmée ce lundi 20 janvier à la BnF, ne pourrait pas se dérouler « sereinement », le ministère a décidé d’annuler en catastrophe l’événement où des centaines personnes devaient se rendre. Les personnels de la BnF n’assisteront donc pas à la privatisation de leurs locaux et ne subiront pas l’interdiction humiliante de circuler dans leurs propres espaces.

Pour la première fois depuis son entrée en fonction, Franck Riester aura donc pris une sage décision.

Alors que depuis plus de 40 jours, de nombreux secteurs de la Culture s’investissent toujours plus massivement dans la contestation de la contre-réforme des retraites – un point d’orgue ayant été atteint avec le blocage complet du musée du Louvre vendredi 17/01 – maintenir une venue à la BnF où la mobilisation des personnels est forte depuis plusieurs années aurait été une pure provocation.

De la lutte à Radio France à celle de l’Opéra de Paris, en passant par la mobilisation continue des bibliothèques, musées, domaines nationaux, secteurs du Spectacle et des Arts, etc., les personnels de la Culture, déjà malmenés en temps normal par les coupes budgétaires, la précarité et les suppressions de postes décidés par le ministère, ne lâcheront rien et continueront de se battre pour leurs conditions de travail, pour leurs missions et pour le retrait de la réforme des retraites !


À l’initiative de l’intersyndicale nationale Culture (CGT-FSU-SUD-UNSA) 

 RDV festif pour les contre-vœux des personnels de la Culture !

LUNDI 20/01 – 17h30 – esplanade de la BnF (Tolbiac)


Réforme des retraites : on lâche rien à la BnF !

La semaine passée a de nouveau été marquée par de fortes actions contre la casse des retraites : à la BnF avec un rassemblement interprofessionnel le 15/01 (prises de paroles des Finances Publiques, SNCF, RATP, BPI, Mobilier National, intermittent·es, collectifs de précaires…) et dans un très beau cortège Culture à la manifestation du 16/01, avec pour la BnF un nombre important de collègues toujours aussi déterminés. La semaine s’est terminée sur le blocage complet du Louvre.

► Face au blocage d’un gouvernement chaque jour plus fébrile et manipulateur, la mobilisation interprofessionnelle qui se poursuit cette semaine devra être encore plus forte pour faire basculer le rapport de force en notre faveur, avec un appel intersyndical national à des journées de grève et d’actions les 22 et 23/01 et à une grande journée de grève et de manifestation le vendredi 24/01 à l’occasion de la présentation du projet de loi en Conseil des Ministres qui aura lieu en matinée.

► Une nouvelle Assemblée Générale des bibliothèques en lutte aura aussi lieu MARDI 21 janvier : 17h-20h à la BU de Jussieu. Soyons-y nombreux et nombreuses !

Pour décider de la suite de la mobilisation, inventer de nouvelles formes d’actions, échanger, débattre et s’informer, soyons toujours plus nombreux en Assemblée Générale à la BnF !

Assemblée Générale des Personnels BnF

MARDI 21 JANVIER / 12h30 – HALL OUEST

>>> VENDREDI 24/01 : MANIFESTATION NATIONALE

Fermeture du musée du Louvre contre le projet de réforme des retraites, pour les emplois et les salaires !!!

image001

Le musée du Louvre est fermé depuis 8h ce matin à l’appel de l’intersyndicale CGT-FSU-SUD-UNSA du ministère de la Culture et de l’intersyndicale CGC-CGT-FSU-SUD du musée du Louvre. Plus d’une centaine de grévistes manifestent actuellement devant les entrées du musée.

Cette action s’inscrit dans la continuité des appels de l’intersyndicale Culture à la mobilisation contre le projet de réforme des retraites Macron et pour de meilleures conditions d’emplois et une hausse des salaires !!!

Paris – Musée du Louvre, 17 janvier 2020

image004